Section Membre

Aller sur le portail

Ateliers – Documents

DES PRATIQUES PROBANTES

Cliquer sur le titre de l’atelier ou sur le titre du document pour accéder aux documents d’appui aux présentations. 


L’ORGANISATION APPRENANTE                             

Une gestion axée sur l’apprentissage – Commission scolaire des Hautes-Rivières

Pour assurer la réussite des élèves, la Commission scolaire des Hautes-Rivières mise sur le développement professionnel de tout le personnel scolaire pour ainsi développer notre organisation apprenante. Elle a mis en place une structure et des modalités de déploiement de pratiques collaboratives dans l’accompagnement des gestionnaires favorisant le développement de pratiques de gestion efficaces. C’est dans ce cadre que s’est articulé la démarche qui a mené à l’émergence des communautés de pratique tant chez les gestionnaires que chezle personnel enseignant et professionnel.


Le développement professionnel par le renforcement du leadership – Ottawa Catholic School Board

L’Ottawa Catholic School Board assume son développement comme organisation apprenante. Pour ce conseil scolaire, il est fondamental que les stratégies de recrutement et les programmes de mentorat évoluent de manière à soutenir le développement du leadership de tous les employés tout en permettant de rencontrer les priorités du Conseil. À cette fin, un programme de développement professionnel axé sur le renforcement du leadership est offert à tous les employés.  Il a également développé des pratiques qui sont reconnues parmi les meilleures par la recherche-action ontarienne : Les conseils scolaires performants et leur leadership.


Connais-toi toi-même et la vue du balcon – Commission scolaire de Montréal

Afin de favoriser l’expression d’un réel leadership pédagogique dans l’action, la direction générale de la commission scolaire de Montréal s’est engagée dans une démarche de soutien de ses directions d’établissement afin que celles-ci puissent poser, avec leur équipe-école, un regard lucide sur l’état des lieux quant au concept de l’inclusion scolaire. À partir d’une orientation politique du conseil des commissaires, en passant par le discours de la direction générale à la rentrée administrative, en s’appuyant sur des outils et un processus d’accompagnement des services éducatifs et en s’associant des chercheurs universitaires, la CSDM, afin d’être une organisation apprenante, agit en amont dans le but de rendre explicite la posture spécifique de chacun de ses milieux.


LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

L’engagement de l’élève dans sa réussite par la collaboration professionnelle latérale – Conseil des écoles catholiques du Centre-Est

Malgré de très bons résultats aux tests de l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation de l’Ontario, le CECCE cherche constamment à s’améliorer en collaboration latérale avec son personnel, ses élèves et leurs parents.  De plus, le CECCE établit des partenariats avec des homologues en éducation pour élargir sa communauté professionnelle apprenante. À l’ère de la mondialisation, de la globalisation et de l’intégration des nouvelles technologies, le CECCE met en œuvre des stratégies efficaces pour favoriser l’engagement des élèves et assurer leur réussite.  La nouvelle vision stratégique du CECCE est fort ambitieuse et audacieuse afin que ses écoles demeurent pertinentes et empreintes d’empathie pour les élèves qui lui sont confiés en ce monde de changements perpétuels. Les apprentissages en profondeur et le développement des compétences du 21e siècle sont donc au cœur des intentions pédagogiques au CECCE.  Les stratégies de mobilisation systémique pour apporter ce changement profond et durable sont diverses et en développement.  Les succès et défis reliés à la mise en œuvre des changements de pratiques professionnelles sont analysés et la mesure de l’impact du changement sur l’engagement et la réussite des élèves est essentielle.


Développement professionnel et profils de compétences – Commission scolaire des Samares

Profils et grilles (fichier combiné)

COP – Schéma

L’établissement des profils de compétences des directions d’établissement et des cadres est un levier important pour le développement professionnel de ces gestionnaires puisqu’ils permettent de cibler les compétences à développer. De plus, les évaluations et les accompagnements qu’ils incluent favorisent le partage et l’approfondissement de pratiques gagnantes et probantes autour de compétences fondamentales, complémentaires et clés. Ultimement, l’objectif de cette démarche qui vise une plus grande professionnalisation est de créer une organisation apprenante dans sa culture intrinsèque.


Partage sur une communauté professionnelle en évolution – Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Développement de la professionnalisation au service de la réussite

Démarche d’analyse de pratique et de réflexivité – S. Guillemette

Une communauté professionnelle (COP) a été formée en décembre 2015 afin de porter un regard sur les pratiques de gestion et les processus d’accompagnement mis en place pour soutenir l’ajustement des pratiques du personnel enseignant dans les écoles secondaires. Formée de directions et de leurs adjoints, de directions accompagnatrices et d’une direction générale adjointe, cette COP s’inscrit dans une recherche-action-formation soutenue par Suzanne Guillemette, professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke.


 LES APPROCHES COLLABORATIVES

L’instauration d’une approche collaborative – Commission scolaire des Chênes

À partir du diagnostic de la performance de la commission scolaire des Chênes en matière de réussite et de santé financière, le comité consultatif de gestion a choisi d’agir directement sur le service à l’élève et de remettre en question le modèle de gestion pédagogique et éducative des écoles. Le chantier lui-même a été réalisé en mode collaboratif, en s’appuyant sur une équipe mixte de directions d’école, de professionnels et de cadres des services éducatifs.

Les effets :

  • la réappropriation, la responsabilisation et la mobilisation des ressources enseignantes et professionnelles;
  • la complémentarité et la cohérence des rôles et des actions de tous les acteurs (enseignants, direction, professionnels, directions);
  • l’instauration d’une approche collaborative pour le ciblage de stratégies communes et pour le décloisonnement et l’harmonisation des pratiques, et ce, à trois niveaux : équipes-école, équipe de directions et équipe de conseillers pédagogiques.

Favoriser une culture de collaboration – Commission scolaire des Draveurs

L’implantation de communautés d’apprentissage professionnelles dans tous nos établissements au cours des dernières années a amené la direction générale à repenser sa posture d’accompagnement et de supervision des gestionnaires. Cette initiative avait comme objectifs d’uniformiser notre approche de supervision, d’implanter des communautés de pratiques pour les directions d’établissements, d’alimenter ces communautés avec des outils transférables auprès du personnel enseignant et, enfin, de favoriser une culture de collaboration dans l’ensemble de notre organisation axée sur le développement professionnel et la réussite des élèves.


Pratiques porteuses déployées auprès de la clientèle HDAA – Suivi à la présentation sur la cueillette de données au congrès 2016

Document de présentation

Grilles d’analyse

En suivi à la présentation au congrès de 2016 de l’analyse des 163 pratiques vécues dans 23 commissions scolaires, madame Johanne Dubord a produit des grilles d’analyse de projets pour favoriser l’apprentissage des élèves. Ces grilles serviront à analyser l’implantation d’une pratique ou d’une action à déployer en fonction d’une clientèle donnée. Elles indiquent les meilleures pratiques et les conditions gagnantes pour leur mise en œuvre. Les grilles ont été élaborées à partir de divers référentiels et elles ont été commentées par les chercheurs Steve Bissonnette, Monique Brodeur, Alain Desrochers et Michel Janosz.